Zone à Circulation Restreinte : Toulouse dit NON !

Zone à Circulation Restreinte : Toulouse dit NON !

2016_10_Affiche_Manif_ZCR_v01

Cliquez pour agrandir

Remontés comme des pendules, les Motards en colère maintiennent et amplifient leur pression contre la mise au ban des « vieux » véhicules accusés d’être coupables de la pollution atmosphérique dans les villes de France.

Après plusieurs Nuits 2-roues  qui ont rassemblé plusieurs milliers de motards dans toute la France, la FFMC 31 organise une manifestation le 1er octobre à Toulouse.

L’objectif de cette manifestation consiste à notifier au personnel politique le refus des usagers à se soumettre à ces restrictions de circulation injustes et antisociales et surtout, à informer la population quant à ces menaces de restrictions de circulation, véritable atteinte à la liberté de se déplacer.
Car au-delà des motards, ce sont des millions de salariés et d’actifs résidant autour des grandes villes qui sont menacés de ne plus être autorisés à utiliser leur véhicule si celui-ci a été mis en circulation avant 1997 pour les voitures et 1999 pour les deux-roues motorisés…. Pour commencer, car l’objectif affiché des purificateurs d’atmosphère consiste carrément à supprimer tous les véhicules à moteur de plus de cinq ans des agglomérations dans les quatre années à venir. La seule alternative proposée par ces technocrates de l’Environnement, c’est d’obliger les gens à remplacer leur véhicule à moteur contre un véhicule flambant neuf ou électrique ou même d’apprendre à s’en passer !
Et dire que ce sont les mêmes qui proposent des lois pour lutter contre l’obsolescence programmée des biens de consommation et qui obligent les gens à mettre leur véhicule à la casse ! Quel mépris de la part de ces politiciens pour ceux qui les ont élus !
Voilà qu’ils transforment en délinquants  leurs propres administrés utilisant des véhicules par ailleurs dûment légaux puisque déjà passés au filtre  d’une réglementation pléthorique… Voilà comment des « responsables » politiques fabriquent eux-mêmes des problèmes pour ensuite contraindre leurs victimes à se soumettre aux solutions inventés par ceux qui créent le problème !

En attendant, la soumission n’étant pas dans l’ADN des militants et sympathisants de la FFMC, les Motards en colère du Grand Sud-ouest comptent sur votre présence le 1er octobre à 14h, sur le parking routier, avenue de Fondeyre à Toulouse.

Quelques liens: