Glissière de « Sécurité » MEURTRIÈRE : CA SUFFIT !!!!!

C’est l’histoire d’un homme de 32 ans, père de famille, qui roule sur la GS 1150 de son Papa sur la D4 en direction de Toulouse le 18 mars 2017.

Avant d’arriver à Labarthe sur Lèze, dans un léger virage à droite en plein croisement, il chute pour une raison non encore déterminée.

Botté, Casqué, Ganté, tout de cuir vêtu ce motard expérimenté de Muret aurait pu finir en glissade avec seulement du cuir rapé ; ça aurait pu être la fin de l’histoire…

Mais non, il y a un rail de sécurité sur lequel il s’est défoncé mortellement la cage thoracique en passant dessous. Les forces de l’ordre sont d’avis que c’est uniquement cela qui l’a tué.

DSC_0912

On publie autant de détail avec la permission de la famille obtenue aujourd’hui : nous venons de l’avoir au téléphone à l’instant alors qu’il sont encore au cimetière :

Il viennent d’enterrer leur enfant.

Le Papa de 62 ans, motard depuis 3 générations est admirable tant il garde son sang froid ; il s’adresse à nous :

« je ne veux pas ressusciter mon Fils, je ne cherche pas de coupable, je voudrais simplement que ces glissières ne tuent plus personne. Le jour où vous faites une action je suis prêt à me déplacer depuis l’Ile de Ré pour participer avec vous. »

Nous vous adressons nos sincères condoléances , soyez assurés de notre soutien pour porter votre message aussi loin et aussi fort que nous pourrons.

Nous avons élaboré le planning suivant :

  • Une lettre ouverte sera adressée aux responsables du département ayant en charge la gestion de ces équipements meurtriers afin qu’ils nous communiquent la date à laquelle ils vont doubler
  • Dans un premier temps nous irons sur le lieu de l’accident déployer une banderole (on lancera des invitations).
  • Nous y reviendrons si besoin en l’absence de réponse autant de fois que faire se peut. (on lancera des invitations)
  • Si non réponse, ou si le délai ne nous satisfait pas, nous sécuriserons ce rail avec les moyen du bord (pneus, bottin de paille, sponsors bienvenus), en plein jour et à grand renfort de bruits. (nous lancerons des invitations bien sur)

Mais comment peut on prôner une sécurité routière avec des glissières meurtrières ?!?!?!?!

Alors motard du 31 et alentours, êtes vous prêts pour nous emboiter le pas ?

Comments are closed.