Appel à manifester contre les ZCR du 21 Octobre 2017 à Toulouse

2017_10_Affiche_Manif_Infra_v04.1

ZCR, Zones à Circulation Restreinte :

Ca y est, nous y sommes….

L’an dernier, à la même époque, nous avions manifesté pour la même raison pendant que Paris était uniquement concerné, et que sur Toulouse, l’horizon semblait dégagé ; mais çà c’était avant … Avant que la préfecture annonce son intention d’une mise en place pour 2018 concernant tout ce qui ce trouve à l’intérieur du périphérique .

ZCR_Tlse201710

Au titre de la consultation des usagers, nous avons RDV avec le Directeur de Cabinet de la Préfecture ce Vendredi 13 Octobre en fin d’après midi (Edit : le CR de notre rencontre est consultable ici).

Infrastructures Meurtrières :

Nous ne nous arrêtons pas aux ZCR, nous ajoutons la thématique des infrastructures meurtrières car meurtris, nous le sommes à cause de cet accident rendu mortel grâce à un rail de sécurité en mars 2017 ! Là il est question de vrai sang, avec un vrai mort, et un vrai silence en réponse à nos requêtes adressées au conseil départemental !

Nous avons demandé un rendez vous au Conseil Départemental : il est temps de s’expliquer sur l’usage des fonds dédié aux infrastructures, bien qu’ayant un accusé réception nous n’avons pas de réponse. Il y des chances que nous tapions à la porte du conseil départemental lors de la manifestation

Sécurité « Rentière » :

Juin 2017 =>  l’Etat est épinglé par la Cours Des Comptes ( montant global d’amendes perçues de 1 817.9 millions d’€  en 2016 soit +11.6% vs 2015 ) qui met en avant :

  • que cela ne parvient pas à réduire le nombre de mort sur la route, la limite du système de l’attirail répressif est atteint, on ne s’attaque pas aux vraies raisons de la mortalité routières.
  • que 50% des recettes des amendes (837.1 millions d’€) ne sont pas directement affectées à leur mission première : la sécurité routière, l’amélioration de l’infrastructure.

Octobre 2017 =>  dénoncée par le Sénat qui désigne cette politique comme un système tourné avant tout vers la rentabilité. Selon le rapporteur :

  • Selon le rapporteur : « malgré le rôle important de l’alcool dans les accidents, les moyens ne sont pas engagés. Le gouvernement poursuit imperturbablement son action contre la vitesse « 
  • Ce rapport sénatorial, c’est une instruction à charge sur l’installation des radars, avant tout tournés vers la production de recettes. La noble tâche qui consiste à résorber les accidents mortels vacille en effet lorsqu’on s’aperçoit que ce sont les piétons et les cyclistes qui viennent désormais gonfler la statistique.

 

Quelque soit l’issue de ces rencontres nous manifesterons notre désaccord et mécontentement le Samedi 21 Octobre 2017, et vous donnons RDV au parking routier Avenue de Fondeyre 31200 Toulouse à 14h à cet effet.

A toute fin utile :

Comments are closed.