Retour sur notre RDV du 13/10 avec le Directeur de Cabinet de la Préfecture

Bonjour,

A notre demande, le Directeur de Cabinet nous a accordé un RDV le 13 octobre 2017 où se sont rendus Isabelle, Jean Marc, Patrick (le bureau de la FFMC31).

Patrick, notre sémillant secrétaire, vous propose le compte rendu suivant de cette entrevue :

« La préfecture de la Haute Garonne planche actuellement sur des mesures d’urgence à mettre en place lors de pics de pollution. Ces mesures concerneraient tout le  département ainsi que  l’ensemble des « générateurs » d’émissions polluantes, c’est à dire l’industrie, l’agriculture…et le trafic routier.

Nous avons donc profité de l’occasion pour rencontrer le directeur de cabinet du préfet, Frédéric Rose, et Caroline Raffalli, adjointe au chef du SIRACEDPC*.

Sans doute précédé par la bonne réputation de la FFMC auprès des organismes publics, l’accueil fut cordial et l’entretien ouvert et constructif, car hélas, comme il fallait s’y attendre, le 2RM n’apparaît nul part ! Nous sommes dans la même « case » que n’importe quelle automobile et à aucun moment il n’est fait allusion au fait que nous pouvons être une solution, même en cas de pic de pollution.

En effet, en cas d’événement majeur (pic de pollution supérieur à 2 jours), le seul critère retenu pour avoir l’autorisation de circuler sera la fameuse vignette Crit’Air, qui, comme nous le savons tous, élimine aujourd’hui les 2RM antérieurs à 2000, et demain, ceux antérieurs à 2014 !!

Nos interlocuteurs ont cependant été sensibles aux données issues du comparateur « eco-déplacement » de l’ADEME, comparateur qui, quelque soit le cas, montre un très net avantage écologique du 2RM face aux automobiles.

Il faut également noter un point important, c’est que ce projet ne concerne que des mesures exceptionnelles à prendre en cas d’urgence. Il ne s’agit pas de mesures permanentes telles que les ZCR, qui sont, elles, du ressort de la municipalité et ne concerneraient que l’agglomération toulousaine.

Notre crainte étant que la municipalité, le jour où elle décidera de mettre en place des actions contre la pollution, se contente de reprendre les critères retenus par ce projet.

Nous nous sommes cependant quittés sur la promesse de l’étude, par la préfecture, de l’impact des 2 RM immatriculés avant 2006 (vignette type 3 et 4) dans la circulation.

tableau_crit_air

Cet entretien, bien que constructif,  ne fait que nous renforcer dans nos actions contre les ZCR et pour la reconnaissance des 2RM comme une SOLUTION et non comme une POLLUTION ! »

* SIRACEDPC : Service Interministériel Régional des Affaires Civiles, Économiques, de Défense et de Protection Civiles .  Avouez que personne n’avait trouvé la signification…


 

Quelques commentaires :

Du pire reste à venir : autant la Préfecture ébauche un plan départemental qui s’appliquerait dans une situation de crise, autant la zone de circulation restreinte de Toulouse, et sa métropole reste à définir, avec pour application une règle permanente !

Oui ! Du pire reste à venir car, pour paraphraser, rien n’est encore acté, tout reste à faire coté Toulouse Métropole !

=> Venez montrer votre position le 21 octobre à la manifestation du 21 octobre 2017 !!!!!

PS1 : Pour ceux qui veulent lire le contenu des modalités d’applications et des règles d’exception le document est en téléchargement ici.

PS2 : Le périphérique délimite la zone d’application de l’interdiction de circuler, le périphérique n’est pas inclus :

ZCR_Tlse201710

 

 

Comments are closed.